Rechercher

Zadeh Kicks, le plus gros escroc de l’industrie de la sneakers !

La planète sneakers a récemment été secouée par une escroquerie de taille, orchestrée par une figure emblématique de la scène : Zadeh Kicks. Ce site de revente de sneakers en prévente, dirigé par le passionné Michael Malekzadeh depuis 2013, a réussi à tromper des milliers de clients pendant plus de cinq ans, jusqu’à son effondrement brutal il y a quelques semaines. Retour sur cette affaire qui fait froid dans le dos.

L’ascension fulgurante de l’escrocs dans le marchée du resell de sneakers !

Zadeh Kicks, c’est avant tout l’histoire d’un passionné de sneakers d’un reseller, Michael Malekzadeh. Ancien customiseur de paires, il a rapidement compris le potentiel du marché du resell. Basé à Portland, l’épicentre de la sneaker aux États-Unis, il a su gagner la confiance des clients en se démarquant par un modèle de prévente original, certes improbable, mais qui a su séduire.

Qui est Zadeh Kicks ?

En effet, le site proposait d’acheter des paires exclusives et limitées plusieurs mois avant leur sortie officielle, et ce, bien en dessous du prix du marché. Une offre de marque alléchante qui faisait rêver plus d’un sneakerhead. Malgré quelques signes inquiétants – comme l’absence de remboursements ou des retards de livraison réguliers – les avis sur la plateforme étaient majoritairement positifs.

Une escroquerie bien huilée

Derrière cette façade séduisante, Zadeh Kicks cachait une escroquerie digne du Ponzi. Un vrai système de ponzi sneakers, avec un stock non réel et des chaussures qui  n’existent pas.  Le système de prévente servait en réalité à financer les commandes précédentes. Les nouvelles ventes permettaient de couvrir les anciennes, dans un cycle perpétuel qui ne pouvait survivre qu’à condition que de l’argent continue d’entrer.

Ce n’était donc pas une affaire de contrefaçon, comme on pourrait le croire. Les paires vendues étaient authentiques, mais le produit en lui-même n’était qu’un prétexte pour attirer les clients dans ce système frauduleux, une véritable escroquerie bien organisée.

La chute brutale de Zadeh Kicks

Toutefois, comme toutes les pyramides, celle de Zadeh Kicks devait un jour ou l’autre s’écrouler. Ce jour est arrivé le 20 mai dernier, Michael Malekzadeh a déclaré la faillite de son entreprise. Il laisse derrière lui des milliers de clients lésés.

Parmi les raisons possibles de cet effondrement, plusieurs hypothèses ont été avancées. Certains évoquent un crash du marché des crypto-monnaies, d’autres pointent du doigt la gestion désastreuse de l’entreprise, ou encore des clients qui ont réussi à récupérer leur argent grâce à des cashbacks. Quoi qu’il en soit, la conséquence est sans appel : des milliers de personnes se sont retrouvées avec des coupons inutilisables et des commandes jamais livrées.

Le bilan de l’escroquerie sur le marché du resell de sneakers

Aujourd’hui, l’ampleur de la douille est estimée à une centaine de millions de dollars. Michael Malekzadeh est certes parvenu à profiter de son escroquerie pendant des années, s’offrant un train de vie de luxe avec des montres à 400 000 dollars et des voyages coûteux. Mais le revers de la médaille est rude. Il fait désormais face à de nombreuses poursuites et est recherché par plusieurs clients arnaqués et revendeurs.

La plus grosse escroquerie du resell de sneakers aura donc fait des milliers de victimes, et même si Michael Malekzadeh a réussi à tromper son monde pendant un temps, le réveil est douloureux. Reste à espérer que cette affaire servira de leçon à tous les amateurs de sneakers et les incitera à la prudence lors de leurs prochains achats.

Le meilleurs moyen d’acheter ses sneakers reste de trouver une boutique local ou de faire confiance à un reseller local.

Découvrez plus d'articles

Monitorius

Monitorius : Bot Vinted Autobuy

Monitorius se positionne comme le leader, offrant des outils pour maximiser vos profits. Grâce à une combinaison puissante d’automatisation, d’intelligence artificielle et de ressources éducatives,

Read more >