Actualités Sneakers

Le marché du resell de sneakers est-il bientôt fini ?

La fin du marché des sneakers

Pendant des siècles, les signes extérieurs de richesse ont toujours été une façon de montrer son statut social. Des bijoux aux voitures de luxe, en passant par les maisons cossues, ces signes matériels sont synonymes de réussite et d’opulence. Cependant, au fil des années, ces symboles ont évolué et se sont diversifiés. Aujourd’hui, dans le monde de la mode et des baskets en particulier, ce sont les sneakers rares et coûteuses qui sont devenues un véritable signe de richesse.

Entre tulipes et resell de sneakers

Au 17ème siècle, en pleine période de la « tulipomania », c’était l’obtention de tulipes, en particulier les tulipes dites « cassées », qui signifiait que vous aviez réussi. Ces fleurs aux pétales marbrés étaient très recherchées et le prix des bulbes de tulipes avait atteint des sommets, créant ainsi un marché de la spéculation florale.

Tulipomanie et sneakers

La comparaison peut paraître surprenante, mais le marché des sneakers de collection aujourd’hui présente étrangement des similitudes avec cette époque. Comme les tulipes d’autrefois, les sneakers rares sont devenues des objets hautement spéculatif. Les prix atteints par certains modèles sont tout simplement ahurissants, avec des paires qui se vendent plusieurs fois leur prix de départ, voire des dizaines, voire des centaines de fois plus. Certains modèles rares peuvent ainsi atteindre des prix astronomiques, avec des sommes qui peuvent dépasser le prix d’une maison !

L’évolution du marché du resell

L’évolution du marché du resell de sneakers ces dernières années est impressionnante. Il y a encore quelques années, le resell se faisait de manière assez discrète, souvent entre passionnés. Aujourd’hui, il s’est démocratisé et est devenu un véritable business. Des plateformes comme StockX ont grandement participé à cette évolution, en proposant un espace sécurisé et transparent pour acheter et vendre des sneakers de collection.

Acheteur sneakers

Il est désormais presque normal d’acheter des sneakers à un prix largement supérieur à leur prix de vente initial. Cette acceptation du resell par le grand public a permis à ce marché de prendre une ampleur considérable. Ainsi, certaines estimations placent la valeur du marché du resell de sneakers à près de 6 milliards de dollars, avec des projections qui l’estiment à 30 milliards de dollars d’ici 2030.

Les limites de ceux marché grandissent

Toutefois, malgré cette croissance impressionnante, le marché du resell de sneakers présente de nombreux signes d’instabilité et de fragilité. De plus en plus de voix s’élèvent pour critiquer les pratiques de ce marché, accusé de créer une bulle spéculative potentiellement dangereuse.

En effet, les prix exorbitants atteints par certaines paires ne sont pas toujours justifiés par une véritable rareté du produit. De nombreux resellers ont recours à des pratiques peu scrupuleuses, comme l’utilisation de bots, pour obtenir en masse des paires lors de leur sortie, créant ainsi une pénurie artificielle qui fait grimper les prix.

De plus, l’explosion du resell a également favorisé l’expansion du marché de la contrefaçon. Certaines contrefaçons sont devenues si proches des modèles authentiques que certains consommateurs sont prêts à les acheter au même prix que les vraies. Cette situation a conduit certains à appeler à un boycott du resell, prônant l’achat de contrefaçons plutôt que de contribuer à entretenir ce système.

L’avenir du marché du resell

Face à ces enjeux, l’avenir du marché du resell est incertain. Si certains pensent que ce marché est voué à perdurer, d’autres prédisent son effondrement. Pour ces derniers, le resell serait en train de vivre une bulle spéculative similaire à celle de la tulipomania au 17ème siècle, et cette bulle pourrait bien éclater à tout moment.

Cependant, il est également possible que le marché du resell s’adapte et évolue. Les marques pourraient par exemple prendre des mesures pour limiter l’impact des resellers sur la disponibilité de leurs produits, en augmentant la production ou en mettant en place des systèmes anti-bots plus efficaces.

En conclusion, si le marché du resell de sneakers connaît actuellement une période faste, il est loin d’être à l’abri d’une crise. Entre les pratiques parfois douteuses des resellers, l’expansion du marché de la contrefaçon et la volatilité des prix, ce secteur est plus instable qu’il n’y paraît. Seul l’avenir nous dira si le resell de sneakers est une mode passagère ou un phénomène durable.