Actualités Sneakers

La culture du sneakerhead : pourquoi les gens sont-ils passionnés ?

La culture du sneakerhead est devenue une véritable tendance de nos jours. Des amateurs de sneakers de toutes les générations se rassemblent pour partager leur passion pour les sneakers . Ce phénomène est en constante croissance et dépasse largement les simples limites de la mode. Pour certains, les sneakers sont devenus un objet de collection précieux, tandis que pour d’autres, ils représentent un moyen de s’exprimer et de savourer le plaisir de « rock » leurs paires. Quoi qu’il en soit, il est indéniable que la culture du sneakerhead est devenue une véritable institution, avec ses codes, ses événements, ses réseaux sociaux et ses personnalités emblématiques. Dans cet article, nous allons explorer les différentes facettes de cette culture et tenter de comprendre les raisons de cet engouement pour les sneakers.

 

La rareté et l’exclusivité : les collaborations entre marques et artistes

 

Les collaborations entre marques de sneakers et artistes sont devenues très populaires ces dernières années, offrant aux passionnés de sneakers, des véritables “saint-graal” ,comme avec les multiples collaborations Nike x Travis Scott. Ces éditions limitées sont souvent très difficiles à obtenir, car elles ne sont disponibles que dans un nombre restreint de magasins ou en ligne, ce qui les rend très recherchées. Les « resellers » de sneakers ont alors vu le jour, achetant ces modèles rares en grande quantité pour les revendre à des prix exorbitants.

Pour les collectionneurs de sneakers, ces modèles sont des pièces de choix, des symboles de leur passion et de leur investissement dans la culture du sneakerhead. La rareté et l’exclusivité de ces collaborations ont ainsi contribué à la création d’un marché parallèle, où les resell de sneakers atteignent des prix record et où les acheteurs se battent pour obtenir la dernière sneakers collector du moment. 

L’investissement financier : certains modèles de sneakers peuvent valoir plusieurs milliers d’euros !

 

L’une des principales raisons de l’engouement pour la culture du sneakerhead est l’investissement financier que cela peut représenter. En effet, certains modèles de sneakers peuvent valoir plusieurs milliers d’euros, en particulier lorsqu’il s’agit de modèles rares ou de collaborations limitées. Les resellers de sneakers sont devenus des acteurs incontournables de ce marché en expansion, en achetant des paires de sneakers rares pour les revendre à des prix exorbitants. 

Selon les estimations, le marché mondial de la sneaker est estimé à 6 milliards de dollars. Des chiffres qui donnent le tournis, comme la paire de baskets de Kanye West vendue aux enchères pour 1,8 millions de dollars. Si les ventes d’Adidas aux États-Unis ont augmenté de 74 % en 2017, c’est en grande partie grâce à la communication créée autour de ses collaborations avec des créateurs comme Kanye West et Raf Simons. Il est donc évident que l’aspect financier joue un rôle important dans l’attrait de la culture du sneakerhead, en particulier pour les collectionneurs et les investisseurs. Mais attention aussi aux nombreuses contrefaçons autour des sneakers, qui s’avère aussi être très juteux business pour de nombreux arnaqueurs ! 

La nostalgie et la culture pop : des icônes de la culture sneakers comme Michael Jordan ou Kanye West.

 

La culture sneakers est indéniablement liée à la nostalgie et à la culture populaire. Des icônes du sport comme Michael Jordan, qui a lancé sa propre ligne de sneakers en 1984, ont largement contribué à populariser cette culture. Mais d’autres personnalités de la culture pop ont également marqué l’histoire des sneakers, comme Kanye West. Le rappeur et designer a collaboré avec plusieurs marques de chaussures, dont Adidas, pour créer des collections exclusives qui ont fait le bonheur des resellers sneakers et des sneakers collectors. 

Une paire de baskets de Kanye West a même été vendue aux enchères pour la somme record de 1,8 million de dollars. Les collaborations entre les marques et les personnalités de la culture pop sont donc devenues un véritable business, permettant aux marques de booster leurs ventes. Par exemple, les ventes d’Adidas ont augmenté de 74 % aux États-Unis en 2017, grâce en grande partie à la communication créée autour de ses collaborations avec Kanye West. La nostalgie et la culture pop sont donc des éléments clés de la culture sneakers, qui contribuent à son succès et à son attractivité

Vous pourriez aussi aimer...